La résidence Villa des générations générait tellement de déchets, avec les 2 478 repas servis aux résidents hebdomadairement, qu’elle devait faire appel à une entreprise privée pour la collecte, un service qui ne coûte pas moins de 12 000$ annuellement.

Grâce à l’implication de l’équipe et des conseils de Nathalie Gara-Boivin, agente de sensibilisation du projet Mission Recyclage Compostage Laurentides, ils ont pu commencer à détourner les matières vers le recyclage et le compostage.

Sylvie et Janique (infirmières), Nathalie (Agente de sensibilisation MISSION), Pascale (adjointe) et André (comptable)

Une solution adaptée à leur réalité

Découragés des débordements de déchets trop fréquents, la Villa des générations a décidé de prendre les choses en mains et de faire appel à l’agente de leur région pour discuter de solutions possibles.

Pour bien épauler la résidence, celle-ci a commencé par fournir des affiches explicatives et assister à la commande de bacs bruns auprès de la ville de Mont-Tremblant. Quelques semaines se sont écoulées entre la première visite et la réception de leurs nouveaux contenants. Après la réception de ceux-ci, l’agente s’est rendue sur place pour donner une formation aux employés pour un tri efficace, ce qui doit se retrouver dans les différents bacs et des astuces pour s’assurer du bon déroulement du tri.

Monique et Mylène à la fin du service qui font le tri des matières

Des pionniers dans leurs initiatives

Après avoir été conscientisée sur l’importance de trier et comment s’y prendre, l’équipe s’est retroussé les manches et a trouvé une façon de personnaliser leurs chariots afin de les rendre plus efficaces. Dorénavant, le tri se fait directement lors de la tournée des tables et ils n’ont aucune contamination dans les bacs de compost.

‹‹ Leur tri va tellement de bon train qu’ils ont dû commander 2 bacs bruns supplémentaires ››, fait remarquer l’agente.

Un défi qui porte fruit

La cuisinière est très heureuse des différents changements et de pouvoir constater tous les déchets qui sont maintenant détournés. ‹‹ Par exemple, l’équipe a également démontré une belle initiative en proposant des alternatives écologiques pour remplacer les pailles et les gobelets de sauce qui étaient auparavant en plastique non récupérable ››, nous partage l’agente.

Le taux de détournement prévu dans un an grâce à toutes les nouvelles stratégies sera d’environ 50 000 litres de matières organiques, l’équivalent de 138 bacs de poubelles ! À venir, l’agente offrira une formation pour tous les résidents afin d’optimiser le recyclage de leur consommation personnelle, ils pourront faire le tri dans la pièce commune prévue à cet effet.

‹‹ Tout le monde est étonné de voir comment le compostage est maintenant devenu une habitude de routine normale un mois après l’implantation ! ›› conclut l’agente.

Mylène (préposée à la salle à manger), Pascale (adjointe) et Monique (préposée à la salle à manger)

MISSION RECYCLAGE COMPOSTAGE LAURENTIDES est un projet porté par Synergie Économique Laurentides, en collaboration avec les 8 MRC/Ville de la région administrative des Laurentides, et financé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

L’objectif de ce projet est d’augmenter le taux de récupération des matières recyclables et organiques générées par les ICI (Institutions, commerces et industries). Dans cette perspective, un agent de sensibilisation par MRC est disponible pour rencontrer les ICI et les aider dans l’optimisation de leur gestion des matières résiduelles afin de réduire la quantité de déchets destinés à l’enfouissement.

Pour en connaître davantage sur ce projet ou contacter l’agent de votre région, visitez le site internet de Synergie Économique Laurentides.