Une propriétaire de restaurant qui prend les devants et qui désire faire sa part face à la réduction des déchets met sur pieds plusieurs changements dans son commerce de Saint-Sauveur et se voit bénéficier d’importantes économies.

Madame Lucie Fillion, propriétaire du restaurant Papa Luigi, recycle depuis l’achat du restaurant en 2012.

« Dès notre entrée dans le local, nous avons fait changer les bacs de poubelles ainsi que le nombre de collectes afin de diminuer la production de déchets du restaurant et augmenter le recyclage. Nous sommes passés de 52 collectes de 4 verges3 à 39 collectes de 2 verges3 et nous avons fait l’ajout d’un bac de récupération des huiles usées », nous informe madame Fillion.

Déjà sensibilisée à l’importance des 3R-V : réduire, réemployer, recycler et valoriser, madame Fillion désirait en faire plus. Avec l’aide et les judicieux conseils de Laurie, l’agente de sensibilisation MISSION Recyclage Compostage Laurentides, il était impératif pour la propriétaire d’implanter le compostage. Laurie a commencé par lui remettre une grille pour distinguer ce qui est compostable ou pas ainsi qu’un guide contenant des fournisseurs de matériaux compostables pour les restaurants tout en demeurant disponible pour répondre aux questions.

 

Ce qu’ils ont fait

Le restaurant Papa Luigi localisé sur la rue Principale à Saint-Sauveur

Afin de mettre en application différentes méthodes pour recycler et composter, l’équipe a effectué plusieurs changements.

« L’objectif de madame Fillion est de réduire le plastique à usage unique au maximum et de trouver des alternatives sans plastique pour son restaurant », partage l’agente de sensibilisation.

Les agitateurs pour les breuvages seront dorénavant en bambou et ils ont installé des petits bacs de recyclage aux postes d’ordinateur pour recycler le papier d’imprimante. Par la suite, la transition pour le compostage était plutôt simple, car le restaurant produit majoritairement de la nourriture, ils n’avaient qu’à changer la nature de réception des bacs.

Les napperons en papier sur les tables sont envoyés dans un bac à la fin des repas. Ce dernier est vidé dans le bac brun « compost » chaque soir. Cette méthode permet de ramasser l’humidité des aliments et de faire une couche de papier dans le bac pour éviter les odeurs et les glaçons.

Dans la cuisine, on y retrouve également plusieurs bacs séparateurs tels que la poubelle, le recyclage, le compostage, la consigne et bientôt une récupération du styromousse et des piles. « Laurie m’a informée que je pourrai apporter de la styromousse et des piles à l’Écocentre, c’est un service que je ne croyais pas disponible aux commerces », dit la propriétaire. De plus, comme ce restaurant sert du vin, ils se retrouvent parfois avec des bouchons de liège. Depuis quelque temps, un client leur demande de les conserver pour la fabrication de maisons d’oiseaux. Une belle façon de réemployer une matière qui se retrouverait aux ordures!

Parlons d’économies

Avant tous ces changements, ils devaient faire appel à une collecte privée. Grâce à l’implantation du compostage et la maximisation du recyclage, ils pourront économiser en ne payant que pour les collectes de résidus ultimes! En plus de cette réduction, la ville de Saint-Sauveur offre une grille tarifaire avantageuse pour les locaux commerciaux. Elle a pour objectif de faire économiser les commerçants qui font un effort de réduction des déchets en participant activement à la collecte de compostage et de recyclage. Madame Fillion estime faire des économies substantielles avec cette grille!

L’équipe de SEL et les agents de sensibilisation en visite dans la cuisine du Papa Luigi

Comment s’assurer que les employés emboîtent le pas?

 

Tous les employés sont formés dès leur embauche sur les diverses techniques de tri du restaurant et doivent s’y conformer.

« Quand on ne change pas trop la dynamique, les changements passent bien auprès des employés », nous confie la propriétaire. « De plus, ils ont la chance d’avoir un employeur super motivé », dit l’agente de sensibilisation.

 

Ils ont vraiment de quoi être fiers

Grâce à l’implication de toute l’équipe, ils sont parvenus à diminuer les déchets et le gaspillage. En plus d’avoir ajouté l’emballage sous vide pour en terminer avec le gaspillage alimentaire, ils ont changé leurs plats pour emporter en aluminium afin d’assurer sa récupération. « C’est tellement simple de recycler et de composter! », conclut madame Fillion.

On parle vraiment ici d’une entreprise proactive ! Bravo au restaurant Papa Luigi !

L’équipe de Synergie Économique Laurentides et les agents de sensibilisation profitent de leur dîner de Noël au restaurant Papa Luigi

MISSION RECYCLAGE COMPOSTAGE LAURENTIDES est un projet porté par Synergie Économique Laurentides, en collaboration avec les 8 MRC/Ville de la région administrative des Laurentides, et financé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

L’objectif de ce projet est d’augmenter le taux de récupération des matières recyclables et organiques générées par les ICI (Institutions, commerces et industries). Dans cette perspective, un agent de sensibilisation par MRC est disponible pour rencontrer les ICI et les aider dans l’optimisation de leur gestion des matières résiduelles afin de réduire la quantité de déchets destinés à l’enfouissement.

Pour en connaître davantage sur ce projet ou contacter l’agent de votre région, visitez le site internet de Synergie Économique Laurentides.