Les Toits du monde est une entreprise familiale située au cœur des Hautes-Laurentides qui a comme philosophie le respect de la nature, de l’environnement ainsi que du site. Les hôtes, Dior et Sylvain, nous en mettent plein la vue avec leur démarche écoresponsable exemplaire.

Ce lieu d’hébergement insolite qui offre différents types d’hébergements originaux est un endroit idéal pour se retrouver en nature avec un confort minimum, n’ayant pas d’électricité ni d’eau courante.

Depuis sa création, en 2012, Les Toits du monde fait partie de la collecte municipale pour les matières résiduelles. Mis sur pied en 1997, ce service offrait 26 collectes de déchets et 26 collectes de matières recyclables annuellement. Lorsque, en 2018, la MRC a pris la décision de changer la fréquence et le nombre de collectes, Dior et Sylvain ont décidé qu’ils devraient eux aussi apporter un changement.

Francis, l’agent de sensibilisation, Dior et Sylvain, propriétaires

Changement de la réglementation

Depuis septembre 2018, la municipalité de Nominingue a établi un nouveau service de collecte, à raison de 12 collectes de bacs noirs, 26 collectes de bacs verts et 40 collectes de bacs bruns annuellement. Avec une bonne diminution de la collecte de déchets et l’ajout d’une collecte pour les matières organiques, Les Toits du Monde devait revoir sa façon de faire.

Après avoir pris connaissance de la réglementation en gestion de matières résiduelles de la municipalité, Dior prit l’initiative de changer leur façon de trier, et ce, de façon autonome. Bien qu’ils aient tout fait par eux-mêmes, l’agent de sensibilisation se montre toujours disponible et fait des suivis avec les propriétaires.

Donner l’exemple aux clients, leur objectif

La particularité de cette entreprise, c’est qu’elle a mis en place un centre de tri sur le site avec 7 contenants pour les différentes matières. Chaque contenant y détient sa propre affiche explicative ainsi que les différentes matières qui doivent s’y retrouver afin d’aider les clients.

Le centre de tri développé par les propriétaires des Toits du monde

Ils ont instauré tout un système directement dans les hébergements pour faciliter le tri des déchets des usagers. Des fiches informatives se retrouvent également dans les gîtes pour aider les clients.

‹‹ La clientèle félicite souvent les propriétaires pour la gestion des matières ››, dit l’agent de sensibilisation MISSION Recyclage Compostage Laurentides Francis. Il ajoute aussi que la majorité de la clientèle est attirée par l’aspect écologique de l’entreprise.
De plus, l’agent félicite les propriétaires, qui ont réussi à implanter tous ces changements à l’intérieur d’un an.

De l’hébergement écologique, c’est possible !

Les différents types d’hébergements offerts ont été construits en privilégiant les matériaux locaux, renouvelables et écologiques. Un exemple concret de cette démarche est la maison de Hobbit qui se démarque par sa toiture végétale, son isolation en paille, sa résistance thermique ainsi que son panneau solaire qui alimente les ampoules DELS. Malgré la distance et le manque de ressources à proximité, cet hébergement est l’un des plus populaires de l’entreprise.

Le chalet perché, un des hébergements offerts

L’équipe s’efforce de travailler avec des partenaires locaux pour offrir différentes activités de plein-air et veille également à une exploitation durable de leur forêt en sélectionnant les arbres à abattre avec soin pour la confection de meubles ou encore du bois de chauffage.

C’est sans hésiter que nous pouvons décrire cette entreprise comme un joyau éco-responsable qui contribue à une planète plus en santé.

MISSION RECYCLAGE COMPOSTAGE LAURENTIDES est un projet porté par Synergie Économique Laurentides, en collaboration avec les 8 MRC/Ville de la région administrative des Laurentides, et financé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). Pour le secteur sud de la MRC d’Antoine-Labelle, la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge (RIDR) apporte un soutien au travail de l’agent.

L’objectif de ce projet est d’augmenter le taux de récupération des matières recyclables et organiques générées par les ICI (Institutions, commerces et industries). Dans cette perspective, un agent de sensibilisation par MRC est disponible pour rencontrer les ICI et les aider dans l’optimisation de leur gestion des matières résiduelles afin de réduire la quantité de déchets destinés à l’enfouissement.

 

Pour en connaître davantage sur ce projet ou contacter l’agent de votre région, visitez le site internet de Synergie Économique Laurentides.