La plateforme web Québec Circulaire a été lancée le 5 décembre dernier, lors des Assises québécoises de l’économie circulaire. Ce nouvel outil de partage de connaissances et de mise en réseau s’adresse à toutes les entreprises, les organisations, les chercheurs, les décideurs publics et les organismes qui souhaitent participer à la mise en œuvre de l’économie circulaire au Québec, une nouvelle approche économique qui se répand rapidement à l’échelle nationale et internationale.

La plateforme a pour objectif de rassembler les initiatives, outils et expertises en économie circulaire déjà disponibles et ceux qui s’ajouteront au cours des prochaines années. Pour faciliter et accélérer la transition vers une économie circulaire, la création d’un lieu de convergence permettant l’échange d’information est essentielle. Québec Circulaire est donc une étape clé d’un projet évolutif et collectif.

Cette plateforme unique est le fruit d’une collaboration entre l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (EDDEC), le Centre international de ressources et d’innovation pour le développement durable (CIRIDD) (France) et l’Institut national de l’économie circulaire (INEC) (France). Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), de RECYC-QUÉBEC et de sept partenaires fondateurs associés (l’Association de l’aluminium du CanadaCascades, Éco Entreprises Québec (ÉEQ), EnerkemFondactionGroupe Optel et Réseau Environnement).

 

La plateforme qui rassemble les acteurs de l’économie circulaire au Québec
Québec Circulaire constitue l’une des mesures phares issues du Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire, un regroupement volontaire de leaders provenant des milieux gouvernementaux, d’affaires, environnementaux et associatifs.

« Ce sera la référence pour tous les acteurs qui s’intéressent à l’économie circulaire. Les contenus de cette plateforme seront des plus exhaustifs possibles. Par exemple, dès la mise en ligne, plus de 70 outils d’appui à la transition dédiés aux entreprises, aux gouvernements, aux territoires et aux citoyens seront accessibles. La plateforme présentera également une cinquantaine d’initiatives issues d’organisations diverses qui s’inscrivent dans une économie circulaire », souligne Daniel Normandin, directeur exécutif de l’Institut EDDEC.

«La plateforme Québec circulaire sera en constante évolution. Synergie Économique Laurentides l’utilisera pour faire rayonner les initiatives qui se déroulent dans les organisations des Laurentides. Les entreprises de la région des Laurentides pourront, grâce à cette plateforme, inspirer d’autres entreprises à travers le monde et vice et versa», précise Karine Bourgeois, directrice générale de Synergie Économique Laurentides.

 

Les utilisateurs de la plateforme pourront entre autres :

  • Consulter un important réseau d’information et d’actualités en économie circulaire
  • Profiter d’un rayonnement local et international en publiant leurs initiatives en économie circulaire
  • Rechercher et contacter des partenaires et des fournisseurs potentiels
  • Consulter et enrichir un banque d’outils, de formations et de publications en économie circulaire

 

La force d’un réseau international d’économie circulaire

En plus de réunir les acteurs québécois de cette transition, Québec Circulaire fait partie d’un réseau international de plateformes facilitant l’accès aux initiatives et aux connaissances développées ailleurs dans le monde. Rassemblant actuellement plus de 4 400 entreprises et organisations membres, ce réseau permettra également de partager à l’international les bonnes pratiques développées au Québec, ce qui contribuera à leur rayonnement.

 

La collaboration entre l’Institut EDDEC, le CIRIDD et l’INEC qui a conduit au développement de cette plateforme a été rendue possible grâce au soutien du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et du ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (Consulat général de France à Québec) dans le cadre de la 66e session de la Commission permanente de coopération  franco-québécoise

 

Articles récents