Située à Lachute, l’école Le Tremplin se spécialise dans la réadaptation d’élèves en difficultés de comportement et d’adaptation, avec une offre de cours de niveau secondaire et des ateliers afin de développer l’estime de soi et l’autonomie des jeunes. En plus de la mission sociale, le volet environnemental est un souci constant pour le directeur général, Jacques Paradis et le personnel.

Tous les lieux de l’établissement que ce soit cuisine, salles de classe, atelier de vélo sont munis de bacs pour un tri soigné des matières résiduelles. Comme certains îlots de tri sont trop dispendieux, quelques professeurs ont eu l’initiative d’en fabriquer à l’aide de poubelles. Une belle ingéniosité !

En classe de sciences et technologie, on récupère les métaux, les plastiques et les produits électroniques. Les enseignants impliqués souhaitent apprendre aux étudiants la bonne façon de trier les matières. Une autre belle initiative de valorisation est la mise en place d’un lieu d’échange où les élèves et enseignants peuvent faire don de vêtements et d’objets, faisant le bonheur d’autres personnes.

 

Un atelier de vélo pas comme les autres

Les élèves apprennent à réparer et reconditionner des vélos qui sont offerts par la ville par l’entremise du projet Lachute à Vélo, pour lequel les résidents sont invités à faire don de bicyclettes usagées. L’atelier de vélo est muni d’un bac pour la récupération des métaux qui sont vendus à un recycleur de la région. En somme, une initiative porteuse pour toute la communauté.

De bonnes habitude en cuisine

Les élèves font l’apprentissage de la préparation des aliments qui sont servis chaque jour au repas du midi. Afin de leur apprendre très tôt de bonnes habitudes, un bac pour la collecte des matières organiques est mis à leur disposit

ion. Avant de faire partie du service de collecte municipale, le vermicompostage en période hivernale permettait alors de nourrir le potager. Quant aux achats, ils sont planifiés avec un souci de réduction des emballages le plus possible.

Identifier de nouvelles pistes de tri

La visite de Mathilde, agente de sensibilisation de Mission Recyclage Compostage Laurentides a sensibilisé la direction de l’école vers de nouvelles pistes de réduction de matières résiduelles. Elle a donné quelques suggestions pour la récupération des cheveux, des mouchoirs et papier bruns acceptés dans le bac à compost, afin que ces matières ne soient plus jetées aux poubelles.

« Cette école a toujours eu un souci écologique fort, puisque les activités intègrent bien les principes de réparation et de recyclage de matières résiduelles. Le directeur de l’école, Jacques Paradis et le personnel démontrent une ouverture d’esprit, en permettant aux jeunes de comprendre l’importance de la portée de leurs actions afin qu’ils développent une conscience collective.  »  –  Mathilde Gaulin 

L’école Le Tremplin est un modèle très inspirant pour le milieu de l’éducation, en offrant à tous les élèves des apprentissages de vie fort utiles. Comme quoi, bien récupérer ses matières est une question d’éducation et de bonne volonté.

 

MISSION RECYCLAGE COMPOSTAGE LAURENTIDES est un projet porté par Synergie Économique Laurentides, en collaboration avec les 8 MRC/Ville de la région administrative des Laurentides, et financé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).  L’objectif de ce projet est d’augmenter le taux de récupération des matières recyclables et organiques générées par les ICI (Institutions, commerces et industries). Dans cette perspective, un agent de sensibilisation par MRC est disponible pour rencontrer les ICI et les aider dans l’optimisation de leur gestion des matières résiduelles afin de réduire la quantité de déchets destinés à l’enfouissement.

Pour en connaître davantage sur ce projet ou contacter l’agent de votre région, visitez le site internet de Synergie Économique Laurentides.

Articles récents